headerefsf

Le projet pédagogique constitue un ensemble de convictions pédagogiques et de moyens généraux qui permettent d'atteindre les objectifs du projet éducatif.

Les convictions

Les convictions vont dans le sens d'une pédagogie qui soit capable :

* d'accueillir tous les enfants ;

* d'aider chacun d'eux à développer une personnalité autonome et ouverte aux autres ;

* de construire un patrimoine de savoirs et de compétences.

L'école est un lieu de vie à part entière où le droit à l'erreur est reconnu, où la qualité du respect et de l'écoute de l'autre doit être privilégiée.

Une telle pédagogie, centrée sur l'enfant qui apprend, doit être :

1° FONCTIONNELLE (construite sur le sens), c'est-à-dire :

* basée sur l'apprentissage : l'élève ne reçoit pas un enseignement, il prend une place centrale et active dans son propre apprentissage. Il se met en recherche, s'appuie sur ce qu'il sait déjà, sur son vécu, sur ses représentations, prend des initiatives et des responsabilités, se confronte avec les autres, s'auto évalue.

*axée sur l'apprentissage des savoirs qui trouvent leur sens dans les réalités d'aujourd'hui, économiques, sociales et technologiques ;

*centrée sur la réussite de chacun, dans la volonté de conduire les élèves à un niveau optimal de capacités et de compétences ;

*construite dans un environnement stimulant ; les enseignants proposent à la mesure des élèves, des situations problèmes, des défis assez élevés pour susciter leur intérêt et manifester la confiance qu'ils ont en eux, tout en restant accessibles avec leur aide et leur soutien ;

2° PARTICIPATIVE (centrée sur la coopération et le partage), c'est-à-dire :

*fondée sur des comportements de travail collectif et individuel, qui favorisent la solidarité, la prise de responsabilités, la communication et l'autonomie ;

*appuyée sur des pratiques démocratiques réelles, dans le respect de règles de vie claires ;

*soucieuse d'ouvrir les jeunes à une dimension régionale, nationale, européenne et mondiale.

3° DIFFERENCIEE (respectueuse des différences), c'est-à-dire qu'elle

*assure aux élèves en difficulté comme aux plus performants des occasions d'épanouissement et de progrès ;

*varie les situations d'apprentissage (collectives, individualisées et interactives) ;

*permet à chaque élève de trouver un équilibre dans le développement harmonieux de toutes ses dimensions : motrices, sociales, affectives, esthétiques, intellectuelles, spirituelles et religieuses ;

*respecte, dans une volonté d'ouverture, les différences culturelles et philosophiques ;

LES MOYENS.

Les enseignements maternel et primaire sont organisés à l'école Saint-François en 4 cycles :

1er cycle de 2,5 à 5 ans (de la classe d'accueil à la 2ème maternelle).

2ème cycle de 5 à 8 ans (de la 3ème maternelle à la 2ème primaire).

3ème cycle de 8 à 10 ans (la 3ème et la 4ème primaire).

4ème cycle de 10 à 12 ans (la 5ème et la 6ème primaire).

En cohérence avec les directives de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les moyens de cette pédagogie sont ceux que mettra progressivement en place une équipe éducative soucieuse d'utiliser les qualités de chacun de ses membres.

Les enseignants, la direction et le personnel d'éducation sont des personnes-ressources qui suscitent des projets, créent un environnement stimulant, organisent les situations d'apprentissage et favorisent la structuration des savoirs ; ils favorisent la créativité, la liberté de construire son identité dans le respect des différences et ouvrent ensemble à la maîtrise par les élèves de la langue française, orale et écrite.

Ils remédient aux difficultés rencontrées et permettent à chaque élève de progresser à son rythme ; ils aident chaque apprenant à prendre conscience de ce qu'il sait et à comprendre la manière dont il a acquis ses connaissances et ses savoir-faire. La place du commentaire et de l'échange professeur-élève ainsi que le droit à l'erreur sont fondamentaux. Ils pratiquent l'évaluation sommative pour garantir la qualité des résultats de l'enseignement à la fin de chaque séquence importante (correspondant aux dates des bulletins) ainsi qu'en fin d'année à l'évaluation certificative qui permettra à l'élève de passer d'une année à l'autre;

Les moyens cités ci-dessus constituent un cadre de réflexion sur des préoccupations dont les enseignants conserveront le souci.